Le lâcher prise, on en entend beaucoup parler

Pourquoi ? Parce qu’il est vecteur de bien-être et d’efficacité

En effet, pour avancer dans ses projets, y voir plus clair, il faut savoir parfois lâcher prise

Il arrive quelques fois que nous souhaitions tellement une chose que nous y consacrons toute notre énergie, toutes nos forces, si cela génère chez nous du stress positif, c’est parfait 🙂

Mais si cela engendre trop de stress négatif, au point de nous empêcher de dormir, d’être irritable, d’être hyper actif, de vouloir tout contrôler, cela va finalement produire l’effet inverse que nous souhaitons.

Je vous donne exemple :

Vous venez de signer un nouveau contrat, que vous espériez depuis 1 an.

Vous foncez tête baissée dans celui-ci, vous y passez toutes vos journées, et une partie de vos nuits et week-end.

Vous passez en revue toutes les options, les possibilités, vous cherchez la meilleure rentabilité.

En tout contrôlant vous pensez vous protéger de tous les pièges ou anomalies du dossier

Vous en avez oublié :

  • la concertation avec votre équipe
  • le plaisir d’échanger avec vos autres collaborateurs et votre client
  • le plaisir de savourer cette victoire
  • la bienveillance auprès des collaborateurs qui travaillent sur ce dossier

Lâcher-prise ne veut pas dire « ne pas s’investir » ou « le prendre à la légère »

Non, cela signifie prendre du recul sur la situation, y prendre du plaisir, savoir se reposer sur son équipe, accepter le changement.